Sauter la navigation

Information

Allégement fiscal en raison des effets du coronavirus

Les effets du coronavirus menacent non seulement la santé des personnes, mais aussi l'existence économique de nombreux individus et entreprises.

Afin de pouvoir accorder des allégements fiscaux de manière rapide, simple et non bureaucratique, vous trouverez ici un formulaire simplifié de demande de report ou d'ajustement des paiements anticipés, à remettre à votre bureau des impôts compétent. Ce formulaire peut être utilisé pour les demandes de report reçues par le bureau des impôts le 30 juin 2021 ou avant, pour les impôts dus le 30 juin 2021 ou avant

En cas de report, le mandat de prélèvement SEPA doit être révoqué en temps utile. Cela est possible conformément à votre ancienne méthode de transmission des déclarations anticipées de TVA au moyen du formulaire USt 1 A.

La règle du report simplifié ne s'applique qu'à l'impôt sur le revenu, à l'impôt sur les sociétés et à la TVA.

Les retenues d'impôt telles que définies par le § 222 phrases 3 et 4 du code fiscal allemand (impôt sur les salaires et impôt sur les plus-values) ne peuvent être différées. Pour les montants des retenues d'impôt, vous avez la possibilité de soumettre une demande de report d'exécution à votre bureau des impôts compétent.

Le paiement anticipé spécial de la TVA pour 2021 peut être réduit en partie ou en totalité (c'est-à-dire à 0 €) sur demande. La condition préalable est que la demande soit reçue par le bureau des impôts avant le 31 mars 2021 et que l'entrepreneur prouve, en présentant sa situation, qu'il est directement et non de manière insignifiante touché par la crise actuelle de Corona. La manière la plus simple et la plus rapide de demander une réduction est de soumettre une déclaration corrigée en utilisant le formulaire papier USt 1 H "Dauerfristverlängerung/Sondervorauszahlungen". La présentation d'une déclaration corrigée n'a pas d'effet sur la prolongation accordée du délai permanent conformément à l'article 46 UStDV, qui reste inchangé.

Les contribuables qui sont directement et de manière non négligeable affectés négativement par la crise de Corona et qui n'ont pas encore été évalués pour le VZ 2019 peuvent, en principe, demander une réduction des acomptes évalués pour 2019 dans les délais de l'article 37 (3) phrase 3 EStG. Une prévision et une explication suffisantes de ces pertes dans des cas individuels sont souvent difficiles, surtout dans la situation actuelle, en raison des incertitudes du développement économique. C'est pourquoi les demandes de réduction des acomptes pour l'année fiscale 2019 doivent être traitées de manière simplifiée pour toutes les parties concernées sur la base d'un report de pertes de 2020 déterminé de manière forfaitaire. Vous pouvez trouver un formulaire de demande ici. Cela n'affecte pas la possibilité de soumettre une documentation détaillée dans des cas individuels pour démontrer une perte plus élevée qui peut être reportée en arrière.

Si le bureau des impôts s'est abstenu de prendre des mesures d'exécution pour les impôts en retard ou dus au 31 décembre 2020 parce que le débiteur est directement et de manière non négligeable affecté par l'impact économique du coronavirus, les majorations de retard pour ces impôts encourues dans la période du 19 mars 2020 au 31 décembre 2020 seront supprimées au 31 décembre 2020 par ordre général des bureaux des impôts. Dans chaque cas individuel, aucun autre avis de remise ne sera émis. Si vous avez été touché directement et de manière non négligeable par les effets économiques du coronavirus et que l'on vous a néanmoins demandé de payer des majorations de retard en violation de cette décision générale, veuillez contacter votre bureau des impôts compétent.

 

Cette page utilise des cookies. Vous trouverez de plus amples informations sur le règlement général sur la protection des données à la rubrique Protection des données.