Sauter la navigation

Comment la taxe professionnelle est-elle déterminée ?

La taxe professionnelle est prélevée sur le bénéfice commercial. Il s'agit du bénéfice d'exploitation moins ou plus certains montants. Il reflète la capacité bénéficiaire de votre entreprise. Le bénéfice est déterminé selon les règles de la loi sur l'impôt sur le revenu et sur les sociétés.

L'administration fiscale calcule le montant de l'impôt. Celui-ci s'élève uniformément à 3,5 % du bénéfice commercial pour toutes les entreprises commerciales. Pour les personnes physiques et les sociétés de personnes, le fisc réduit préalablement le bénéfice commercial de l'abattement de 24.500 euros. En outre, 4 fois le montant de la taxe professionnelle (jusqu'en 2019 inclus : 3,8 fois le montant de la taxe professionnelle) sont déduits de l'impôt sur le revenu dans le cadre d'un calcul de plafond.

L'administration fiscale vous transmet le montant de l'impôt à payer ainsi qu'à la commune dans laquelle vous avez votre siège d'exploitation.

Ensuite, la commune multiplie le montant de l'impôt calculé par un taux de prélèvement. Le résultat est le montant de la taxe professionnelle, qui est fixé par un avis d'imposition. Le taux de prélèvement varie d'une commune à l'autre, mais il est d'au moins 200 %.

Les recettes de la taxe professionnelle sont versées aux communes pour lesquelles la taxe professionnelle constitue la principale ressource fiscale propre.

Remarque

L'administration fiscale répartit le montant de l'impôt selon une certaine clé de répartition si vous êtes

  • une entreprise commerciale
  • avec plusieurs établissements
  • dans différentes communes

vous avez une entreprise. La taxe professionnelle est alors prélevée en plusieurs fois par les différentes communes. Il en va de même si vous avez transféré votre entreprise dans une autre commune en l'espace d'un an.

 

Cette page utilise des cookies. Vous trouverez de plus amples informations sur le règlement général sur la protection des données à la rubrique Protection des données.