Sauter la navigation

Quel est l'impact du choix de la classe d'imposition sur certaines prestations pour les conjoints/partenaires de vie qui travaillent ?

Le choix de la classe d'impôt (l'une des deux combinaisons de classes d'impôt et la méthode du facteur) peut influencer, pour les époux/partenaires qui travaillent, le montant des prestations salariales ou de remplacement telles que l'allocation de chômage I, l'allocation de chômage en cas de formation professionnelle, l'allocation de maladie, l'allocation de soins médicaux, l'allocation pour blessure, l'allocation de transition, l'allocation parentale et l'allocation de maternité ou le montant du droit au salaire en cas de retraite partielle. Un choix de classe d'impôt effectué avant le début de l'année est en principe reconnu par l'agence pour l'emploi lors de l'octroi de prestations de remplacement de la rémunération/du salaire.

Si les époux/partenaires changent de classe d'imposition au cours de l'année civile ou s'ils optent pour la méthode du facteur, des conséquences inattendues peuvent se produire lors du versement des prestations salariales ou de remplacement, par exemple en raison du chômage d'un des époux ou du montant du droit au salaire en cas de retraite partielle. Si vous vous attendez à devoir recourir à des prestations de remplacement du salaire ou de la rémunération dans un avenir proche, si vous en percevez déjà ou si vous partez en retraite partielle, vous devriez donc, avant de choisir une nouvelle combinaison de classes d'imposition, vous renseigner auprès de l'organisme de prestations sociales compétent sur les effets de cette combinaison sur le montant des prestations de remplacement du salaire ou de la rémunération, ou auprès de votre employeur sur le montant du salaire auquel vous avez droit en cas de retraite partielle.

Remarque

Vous trouverez également de plus amples informations dans le "Conseil actuel" et dans le "Guide de l'impôt sur les salaires 2021".

 

Cette page utilise des cookies. Vous trouverez de plus amples informations sur le règlement général sur la protection des données à la rubrique Protection des données.