Sauter la navigation

Quand peut-on prendre en compte une demi-facture pour enfants ?

Pour les enfants à prendre en compte, le nombre d'abattements pour enfants est calculé sous forme d'ELStAM(Elektronische LohnSteuerAbzugsMerkmale) (uniquement pour les classes d'imposition I - IV). En principe, chaque enfant d'un travailleur n'est pris en compte qu'avec un numérateur de 0,5. Le numérateur est porté à 1,

  1. lorsque les parents biologiques ou les parents nourriciers d'un enfant résidant sur le territoire national sont mariés ensemble et ne sont pas durablement séparés,
  2. lorsque des conjoints non durablement séparés et résidant sur le territoire national ont adopté ensemble un enfant,
  3. lorsqu'un partenaire résidant sur le territoire national a adopté l'enfant biologique de son partenaire et que les deux partenaires ne sont pas durablement séparés,
  4. si l'autre parent d'un enfant biologique ou adopté est décédé avant le début de l'année civile 2022,
  5. si le travailleur n'a adopté l'enfant que seul,
  6. s'il s'agit d'un enfant recueilli et que le lien de filiation n'existe qu'à l'égard du travailleur,
  7. lorsqu'il est impossible de déterminer le domicile de l'autre parent,
  8. lorsque le père de l'enfant ne peut être officiellement identifié, par exemple parce que la mère n'a pas communiqué le nom du père, ou
  9. lorsqu'il est probable que l'autre parent n'aura pas de domicile ou de résidence habituelle sur le territoire national pendant toute l'année 2022.

Dans les ELStAM, le nombre d'abattements pour enfants n'a d'effet que sur le calcul de l'impôt de solidarité et de l'impôt religieux. En ce qui concerne l'impôt sur le revenu, ce n'est qu'au moment du dépôt de la déclaration d'impôt que l'on vérifie si les abattements pour enfants ont un effet plus favorable que les allocations familiales déjà versées.

Remarque

Vous trouverez également de plus amples informations dans les"Conseils fiscaux pour les familles".


 

Cette page utilise des cookies. Vous trouverez de plus amples informations sur le règlement général sur la protection des données à la rubrique Protection des données.