Sauter la navigation

Comment un enfant est-il pris en compte dans les ELStAM(Elektronische LohnSteuerAbzugMerkmal) après sa naissance ?

L'État allège la charge financière des parents pour l'éducation de leurs enfants en leur versant des allocations familiales ou en leur accordant des abattements fiscaux.

Dans le cadre de la déclaration d'impôt sur le revenu, l'administration fiscale examine d'office ce qui est le plus avantageux pour la personne concernée au cours de l'année civile écoulée. Pour ce faire, il effectue un calcul comparatif entre les allocations familiales et l'abattement fiscal pour enfants ou l'abattement pour frais de garde et d'éducation ou pour frais de formation.

Pendant l'année civile en cours, seules les allocations familiales sont versées. L'abattement pour enfants et l'abattement pour les besoins d'encadrement et d'éducation ou de formation ne doivent pas être pris en compte dans le calcul de l'impôt sur le salaire, sauf dans un cas exceptionnel (création d'un abattement par l'administration fiscale lorsque l'enfant ne donne pas droit aux allocations familiales).

Les abattements pour enfants ont cependant une incidence sur le montant de l'impôt de solidarité et de l'impôt religieux. C'est pourquoi le nombre d'abattements pour enfants est tout de même important lors de la création des ELStAM. Ce n'est qu'alors que votre employeur pourra calculer correctement ces montants de déduction.

Remarque

Les caractéristiques déterminantes pour la procédure de retenue de l'impôt sur les salaires, telles que la classe d'imposition, le cas échéant le coefficient, le nombre d'abattements pour enfants, les autres abattements, mais aussi la caractéristique de l'impôt religieux, sont enregistrées par l'administration fiscale dans une base de données centrale pour tous les salariés. Sur la base de ces données, l'administration fiscale met les caractéristiques de prélèvement de l'impôt sur le salaire à la disposition des employeurs pour qu'ils puissent les consulter par voie électronique. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet sous "Mon Elster".

Les enfants résidant sur le territoire national sont pris en compte sans interruption jusqu'à la fin de l'année civile au cours de laquelle ils atteignent l'âge de 18 ans. Si le nombre d'abattements pour enfants change en votre faveur, par exemple à la naissance d'un enfant, l'administration fiscale en tient régulièrement compte comme ELStAM sur la base de la communication de la commune.


 

Cette page utilise des cookies. Vous trouverez de plus amples informations sur le règlement général sur la protection des données à la rubrique Protection des données.