Sauter la navigation

Quelles sont les obligations fiscales d'un employeur pour ses salariés (remise des déclarations d'impôts sur les salaires, etc.) ?

Lors de chaque paiement de salaire, l'employeur est tenu de retenir l'impôt sur le salaire, l'impôt de solidarité et, le cas échéant, l'impôt ecclésiastique pour le compte de l'employé, de les déclarer par voie électronique au service des impôts compétent de l'établissement (Betriebsstättenfinanzamt) et de les y verser.

Les montants de l'impôt sur le salaire, de l'impôt de solidarité et de l'impôt du culte doivent être calculés en fonction des caractéristiques d'imposition qui sont enregistrées dans la base de données de l'administration fiscale sous le nom de "caractéristiques électroniques de retenue de l'impôt sur le salaire (ELStAM)" et qui doivent être appelées par l'employeur (par exemple la classe d'imposition, l'appartenance religieuse, les abattements). L'appel doit être authentifié. L'employeur est tenu d'inscrire ses salariés dans la base de données et de demander les ELStAM dès le début du contrat de travail. Pour ce faire, l'employeur a besoin des informations suivantes de la part de l'employé :

  • Numéro d'identification fiscale (ID-Nr.)
  • Date de naissance
  • Activité principale ou secondaire
  • le cas échéant, communication de l'application ou non d'un abattement dans le cadre de l'emploi secondaire.

Vous trouverez de plus amples informations sur les ELStAM sur le site Internet www.elster.de.
Le certificat nécessaire à l'authentification doit être demandé une seule fois sur le portail de services de l'administration fiscale dans la rubrique ELSTER Gestion des comptes utilisateurs.

Si vous employez des salariés dans votre entreprise, vous devez, après chaque période de déclaration (mensuelle, trimestrielle, annuelle - voir les délais) au cours de laquelle un salaire a été versé, transmettre par voie électronique une "déclaration d'impôt sur les salaires" au centre des impôts de l'établissement.

En outre, un compte de salaire doit être tenu pour chaque employé pour l'année civile concernée. Le type et le montant du salaire versé ainsi que l'impôt sur le salaire retenu doivent notamment être inscrits sur le compte salarial. L'employeur doit clôturer le livre de paie à la fin de l'année et, sur la base des inscriptions figurant sur le livre de paie, transmettre à l'administration fiscale, au plus tard le dernier jour du mois de février de l'année suivante, une attestation électronique d'impôt sur le salaire pour l'employé, par télétransmission de données, conformément aux prescriptions officielles.

 

Cette page utilise des cookies. Vous trouverez de plus amples informations sur le règlement général sur la protection des données à la rubrique Protection des données.