Sauter la navigation

Dans mon avis d'imposition sur le revenu, il m'est expliqué que je dois désormais justifier mes frais de téléphone professionnels sur une période de trois mois si je souhaite déduire plus de 20% du total des frais de téléphone comme frais professionnels. Est-ce exact et quel type de justificatifs dois-je fournir ?

Si un salarié doit faire face à des frais de téléphone liés à son activité professionnelle, il est possible, pour des raisons de simplification et sans justificatif individuel, de reconnaître comme frais professionnels jusqu'à 20 % du montant de la facture,
20 € par mois au maximum. Si vous souhaitez toutefois faire valoir des frais plus élevés, vous devez prouver en détail la part des frais professionnels par rapport aux frais totaux pour une période représentative de trois mois. La part professionnelle ainsi déterminée peut ensuite être prise en compte pour l'année entière. La facture de téléphone
avec justificatif individuel faisant apparaître les communications professionnelles suffit comme preuve. Si les conversations ne sont pas mentionnées individuellement sur la facture téléphonique, il convient en outre de tenir des registres détaillés des conversations passées.

 

Cette page utilise des cookies. Vous trouverez de plus amples informations sur le règlement général sur la protection des données à la rubrique Protection des données.