Sauter la navigation

Pourquoi ne puis-je pas déduire les dépenses d'entretien liées à mon logement à usage personnel ?

Dans la législation relative à l'impôt sur le revenu, vous ne pouvez déduire les dépenses que s'il s'agit de frais professionnels, de dépenses spéciales ou de charges exceptionnelles.

  • Lesfrais professionnels sont des dépenses visant à acquérir, garantir et maintenir des revenus qui doivent être enregistrés dans le cadre des catégories de revenus de la loi sur l'impôt sur le revenu. Comme vous ne réalisez pas de revenus avec le logement que vous occupez, vous ne pouvez pas considérer les dépenses d'entretien comme des frais professionnels.
  • Lesdépenses spéciales sont des dépenses privées qui n'ont pas de lien économique avec un type de revenu. Ces dépenses privées ne sont toutefois déductibles que dans certains cas définis par la loi (par exemple, les primes d'assurance). Le législateur n'a pas prévu de possibilité de déduction pour les dépenses d'entretien d'un logement occupé par son propriétaire.
  • Les charges exceptionnelles sont des dépenses qui, pour certains contribuables, sont inévitablement plus élevées que pour la grande majorité des contribuables comparables. Les dépenses d'entretien d'un logement occupé par son propriétaire ne font pas partie des charges exceptionnelles, car elles ne sont ni exceptionnelles ni obligatoires.

Les dépenses pour les réparations esthétiques ou les petits travaux d'amélioration effectués par des artisans peuvent être considérés, sous certaines conditions, comme des prestations de service proches du ménage ou des prestations d'artisans. En outre, vous pouvez également prendre en compte les prestations d'artisans qui ne peuvent pas typiquement être effectuées par vous-même.

Bases juridiques

  • § 12 de la loi sur l'impôt sur le revenu (EStG)
  • § 35a EStG
 

Cette page utilise des cookies. Vous trouverez de plus amples informations sur le règlement général sur la protection des données à la rubrique Protection des données.