Sauter la navigation

Comment l'impôt sur les successions et les donations est-il calculé ?

Bases de calcul :

L'impôt est calculé selon un pourcentage de la valeur de l'acquisition, déduction faite des abattements mentionnés ci-dessous. Chaque acquéreur bénéficie d'un abattement personnel dont le montant dépend de sa classe d'imposition. Le taux d'imposition est déterminé d'une part par le montant de la valeur de l'acquisition imposable et d'autre part par le lien de parenté de l'acquéreur avec le défunt ou le donateur. Plus le lien de parenté entre l'acquéreur et le défunt ou le donateur est proche, plus l'impôt sur les successions ou les donations est faible. Le montant de l'impôt dépend de l'appartenance de la personne qui acquiert à l'une des trois catégories fiscales. Les taux d'imposition forment un tarif à paliers. Le taux d'imposition de la tranche de valeur atteinte s'applique à l'ensemble de l'acquisition imposable.

En outre, en cas d'acquisition pour cause de décès, le conjoint survivant et le partenaire enregistré survivant selon la LPartG du 16.02.2001 (BGBl I p. 266) - et non le partenaire - bénéficient d'un abattement pour pension de 256.000 euros et les enfants jusqu'à l'âge de 27 ans d'un abattement pour pension de 52.000 euros à 10.300 euros. Ces abattements pour pension sont réduits si l'acquéreur perçoit certaines pensions (p. ex. pension de veuf/veuve, pension d'orphelin).

Classes d'imposition

Classe d'impôt I

  • l'époux/épouse ou le/la partenaire enregistré(e) conformément à la loi sur le partenariat de vie enregistré (LPartG)
  • les enfants et les enfants du conjoint
  • les descendants des enfants et beaux-enfants (p. ex. petits-enfants et arrière-petits-enfants)
  • les parents et grands-parents en cas de succession

Classe d'impôt II

  • les parents et grands-parents s'ils n'appartiennent pas à la classe d'imposition I (donc dans les cas de donation)
  • les frères et sœurs et leurs enfants
  • les beaux-parents
  • les beaux-parents et les beaux-enfants
  • l'époux ou l'épouse divorcé(e)

La classe d'impôt III

  • toutes les autres personnes qui acquièrent des biens
  • Dotations d'affectation

Abattement personnel

en cas d'assujettissement illimité

Conjoint(e)

500.000€
partenaire enregistré(e) selon LPartG 500.000€
Enfants/beaux-enfants et enfants d'enfants décédés 400.000€
Petits-enfants 200.000€
autres acquéreurs en classe d'imposition I (arrière-petits-enfants/parents et grands-parents en cas d'héritage) 100.000€
personnes acquéreuses en classe d'imposition II 20.000€

personnes acquérant dans la classe d'impôt III

20.000€


en cas d'assujettissement limité

Les abattements sont les mêmes qu'en cas d'assujettissement illimité. Ils sont réduits de la part de l'abattement correspondant à de tels biens qui ne sont pas couverts par l'obligation fiscale limitée. L'acquisition actuelle et les acquisitions faites par la même personne au cours des dix dernières années sont prises en compte.


Taux d'imposition

Valeur de l'acquisition imposable
(§10) jusqu'à ..... € inclus

Pourcentage dans la classe d'imposition
I II III
75.000 € 7 15 30
300.000 € 11 20 30
600.000 € 15 25 30
6.000.000 € 19 30 30
13.000.000 € 23 35 50
26.000.000 € 27 40 50
plus de 26.000.000 € 30 43 50


Les pourcentages suivants s'appliquent en 2009 aux personnes acquérant la classe d'impôt II :

Valeur de l'acquisition imposable
(§10) jusqu'à ..... € inclus

Pourcentage dans la classe d'imposition
II
75.000 € 30
300.000 € 30
600.000 € 30
6.000.000 € 30

13.000.000 €

50
26.000.000 € 50
plus de 26 000 000 € 50
 

Cette page utilise des cookies. Vous trouverez de plus amples informations sur le règlement général sur la protection des données à la rubrique Protection des données.