Sauter la navigation

Quelles sont les combinaisons de classes d'impôt que les époux/partenaires peuvent choisir ?

Si les deux époux/partenaires perçoivent un salaire, ils peuvent choisir entre deux combinaisons de classes d'imposition et la méthode du facteur pour la retenue de l'impôt sur le salaire. Cela s'explique par le fait que les époux/partenaires sont en principe imposés ensemble, mais que seul le salaire de l'employé peut être pris en compte pour le calcul de l'impôt sur le salaire. Ce n'est que lorsque les salaires des deux époux/partenaires sont réunis à la fin de l'année lors du dépôt d'une déclaration d'impôt sur le revenu que l'on obtient l'impôt annuel correct. Il est donc impossible d'éviter que l'impôt sur le salaire soit retenu en trop ou en moins au cours de l'année civile. En choisissant la bonne combinaison de classes d'imposition ou la méthode du facteur, il est toutefois possible de se rapprocher le plus possible du résultat annuel.

La combinaison de classes d'imposition IV/IV (cas général légal) part du principe que les époux/partenaires gagnent le même montant. La combinaison de classes d'imposition III/V est conçue de manière à ce que la somme des montants des déductions fiscales pour les deux époux corresponde à peu près à l'impôt annuel commun si l'époux/partenaire avec la classe d'imposition III gagne 60 % et l'époux/partenaire avec la classe d'imposition V 40 % du revenu du travail commun.

Enfin, les époux/partenaires de vie peuvent également opter pour le système factoriel. La combinaison des classes d'imposition IV/IV en combinaison avec un facteur de 0,... (toujours inférieur à 1) à calculer par l'administration fiscale et à constituer comme ELStAM permet d'obtenir ce qui suit :

Pour chaque époux/partenaire, l'abattement de base auquel il a droit est pris en compte lors de la retenue de l'impôt sur le salaire ; en même temps, le facteur permet de réduire l'impôt sur le salaire à retenir conformément à l'effet du système de splitting. Le facteur est un multiplicateur réduisant l'impôt qui, en cas de salaires différents des époux, est calculé à partir de l'effet de la procédure de splitting dans l'imposition. La procédure de facteur peut être demandée pour deux ans.

 

Cette page utilise des cookies. Vous trouverez de plus amples informations sur le règlement général sur la protection des données à la rubrique Protection des données.