Sauter la navigation

Quel est le montant de l'impôt sur le salaire ?

L'impôt sur le salaire est prélevé sur le salaire. Le salaire est l'ensemble des revenus que le salarié perçoit dans le cadre de son contrat de travail ou d'un contrat de travail antérieur. Les revenus comprennent non seulement les rémunérations en espèces, mais aussi les avantages en nature (par exemple, la nourriture et le logement) et d'autres avantages pécuniaires (par exemple, l'utilisation privée d'une voiture de société). Peu importe qu'il s'agisse de revenus uniques ou courants, ou qu'il existe un droit légal à ces revenus. La désignation ou la forme sous laquelle les revenus sont octroyés n'a pas non plus d'importance.

L'impôt sur le salaire est calculé en fonction de la rémunération de manière à ce qu'il corresponde à l'impôt sur le revenu dont le travailleur est redevable s'il perçoit exclusivement des revenus d'un travail salarié.

Afin de faciliter le calcul de l'impôt pour l'employeur, les salariés sont classés dans différentes catégories d'imposition en fonction de leur situation familiale. La classe d'imposition respective détermine si le barème de base de l'impôt sur le revenu (classes d'imposition I, II, IV) ou le barème de fractionnement de l'impôt sur le revenu (classes d'imposition III, V) doit être appliqué et quels abattements et montants forfaitaires doivent être pris en compte. Il s'agit de l'abattement forfaitaire pour salariés de 1.000 euros par an (classes d'imposition I à V), de l'abattement forfaitaire pour dépenses spéciales (classes d'imposition I à V), du forfait de prévoyance (classes d'imposition I à VI) et du montant d'allègement pour les parents isolés de 4.008 euros par an (classe d'imposition II).

Remarque

Pourrait également vous intéresser : "Quelles sont les classes d'imposition ?"

 

Cette page utilise des cookies. Vous trouverez de plus amples informations sur le règlement général sur la protection des données à la rubrique Protection des données.